29/04/2011

Kerkennah dans l'actualité

 Nous avons visité le village de l'Al Attaya. De son port, des nombreux jeunes tunisiens tentent depuis la chute de Ben Ali de passer les frontières en bateau pour arriver sur l'ile italienne Lampedusa. Certains y sont parvenus et dorment maintenant dans les jardins publics de Paris, d'autres ont eu moins de chance et ils ont trouvé la mort en mer...

La porte vers le bonheur? *** Das Tor zum Glück?

Le port de Al Attaya *** Der Hafen Al Attaya

Bateau de pêche *** Fischerboote
Wir haben das Dorf Al Attaya aufgesucht. Seit dem Sturz von Ben Ali versuchen viele junge Tunesier von dort aus mit Booten die italienische Insel Lampadusa zu erreichen. Einige sind durchgekommen und man sieht sie heute in den öffentlichen Parks in Paris, der einzige Ort, wo sie übernachten können; andere hatten weniger Glück und haben ihr Leben auf der Überfahrt verloren...

2 commentaires:

  1. de bien belles photos qui ne reflètent pas malheureusement forcément le quotidien des tunisiens .......

    bisous

    RépondreSupprimer
  2. Elles sont magnifiques tes photos... Elles donnent envie de repartir en vacances...
    Belle semaine à toi... Bises, Flo

    RépondreSupprimer

Merci de ton commentaire.